Déroulement des opérations

Vous donner plus de nouvelles?

Ces derniers temps, je passais mes journées dans la chambre d’hôtel à préparer de nouveaux sujets pour le site et régler les différents avatars administratifs qui me retiennent encore au Pérou. J’ai ainsi passé toute la journée de jeudi dernier.
En fin de journée, après avoir dîner et relever mes derniers messages dans la cyber-cave habituelle, rentrant, je n’ai pu que constater que la chambre avait été « visitée ».
Manolo, perturbé, a instantanément pensé aux deux lascars qui traînaient dans l’hôtel depuis 24 heures. Il a ouvert leur chambre et j’ai eu confirmation, reconnaissant mon trépied, de ses soupçons.
Ils étaient passés par la petite fenêtre de la salle de bain.
Convocation de la police.
Déclaration (la nuit au poste comme on dit!)
Inventaire des pertes.
Scellés sur la chambre des larrons.
Equatoriens, Jorge Luis Ruiz CIEZA & Fernandez Alva EVER sont, à ce jour, signalés à Interpole (pour peu que les papiers ne soient pas faux!)
Visite approfondie de « Polvos Azules » et des différents marchés aux puces de la capitale, accompagné de Manolo.
Faire courir le bruit d’une récompense.
Contacter les banque et assurance.
Là? … Je n’ai plus que peu d’espoir de retrouver quoique ce soit après ce que j’ai vu sur les marchés aux puces : mon matériel photographique et informatique doit être résorbé depuis longtemps suivant la même méthode qui faisait disparaître, à la grande époque, les 4O4 ou autres 5O4 vers l’Afrique : chaque échoppe est, en fait, à elle seule, un petit atelier de « réparation/recyclage ».

J’avais heureusement sauvegardé toutes les images de la première partie du voyage lors de mon passage parisien.
Je vais reprendre la progression vers le Nord.
Il n’y aura pendant quelques temps que du texte!!

Vous avez commencé à répondre à mon appel de fonds et je vous en remercie chaleureusement

Ce contenu a été publié dans Pérou, Petites notes personnelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Déroulement des opérations

  1. gibaud dit :

    Aux dernières nouvelles? Jorge Luis Ruiz CIEZA & Fernandez Alva EVER sont peut-être équatoriens mais ne sont pas les voleurs : les identités étaient usurpées.

  2. bruhat dit :

    Marc, je n’ai malheureusement qu’un RMI, ce qui m’empêche de t’aider comme il se doit d’un pote. Ouf que tu as tes images, je pense à une amie photographe qui viens de se faire cambrioler ses disques durs au même moment dans sa maison à Pontau-Combault. Elle n’a plus rien. Si je peux t’aider autrement…
    Bon courage
    amitié
    Marc

  3. Roberto dit :

    Allez ! Si ça peut te consoler, je t’invite à boire une bière dès que nous serons sortis de cette cave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *