cinquième rallye « sixties » YPF

17-canon14632.jpg

17-canon14558.jpg

Ce contenu a été publié dans Argentine, PHOTOS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à cinquième rallye « sixties » YPF

  1. viviane dit :

    July,
    je t’invite un peu tard,
    (mais j’étais très charrette et rassure toi je me suis défoulée largement sur mon logiciel de dessin à faire du « copier-coller » … )
    à consulter , si pour autant un sujet argentin sur les trains t’intéresse …le film de Fernando Solanas « Les hommes qui sont seuls et attendent », sortie prévue début 2008…

    bon courage pour ta thèse !

    et bravo, Magali pour ta rapidité et ta présence opportune … !!!

  2. mag dit :

    Sembène n’est pas producteur, mais cinéaste il a démarré sa carrière pas l’écriture puis a fait des films, comme beaucoup d’auteurs, en fait! parcours lambda !
    Dans Le Monde d’auj, il y a un super article sur les cheminots du Nord(because suppression programmée de leur régime de retraite) !! A mon avis pr bien cerner « cette corporation »(engagement, idéologie, conditions de trav, état d’esprit, militantisme, famille des métiers..)il te faut passer par la photo! enfin, je veux dire par certains photographes ..

  3. Julie dit :

    CE TROP TOP top!! cela fait trop longtemps que je cherche!! MERCI !! MERCI!! je ne savais pas qu’il était aussi producteur de films!! trop bien!! Tip cool!! tu es historienne? car je m’intéresse aux cheminots dans ces années là, pour ma thèse

  4. Mag dit :

    Salut Julie,
    Il s’agit « Des bouts de Bois de Dieu » d’Ousmane Sembène, qui est africain (Sénégalais, je crois) et mort très récemment (en juillet ou début Août, je ne sais plus trop) et c’est vrai que c’est une histoire magnifique, qui relate admirablement la grève des cheminots qui se passe en fin 47/48 sur la ligne Dakar-Niger (elle va de Dakar à Bamako), car ces cheminots blacks voulaient obtenir les mêmes droits que les blancs! Je ne suis pas sûre que ce fût son 1er roman..mais si tu as aimé ces écrits, il te faut voir absolument ses films, comme « la Noire » autre critique sociale ou un autre de ses films (sic/j’ai oub le titre) qui raconte le comportement des colons en 44/45, basés sur une ile du cap vert.

  5. Julie dit :

    Hi, les blogeurs! je recherche pour mon club de lecture, le nom et/ou le titre d’un premier roman, écrit par un jeune écrivain arabe et qui parle de la grève des trains en 1947, c’est une histoire très militante mais supercanon sur fond de colonialisme !! ça vous dit kchose?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *