Puesto del Medio : Orage

16-canon14490.jpg

Objectif?
1er octobre à Lima : je prends du retard!!
Je vous vois jaser!!!
« Il a peur de la pluie »
Réponse 1 : oui! Je n’aime pas la pluie sur deux roues!
Réponse 2 : le matériel photographique et informatique n’est pas copain – du tout – avec les gouttes.
Réponse 3 : si vous voyiez la pente à gravir et la consistance du terrain pour sortir du Puesto del Medio, vous m’accorderiez les circonstances atténuantes
Réponse 4 : Christian est une belle rencontre!!

Mais ai-je besoin de me justifier?

Ce contenu a été publié dans Argentine, PHOTOS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Puesto del Medio : Orage

  1. Guillaume dit :

    Shon, ç’a donné quoi la drague avec les Italiennes car j’ai des doutes sur la technique 😉
    Sinon, t’as raison quand tu dis « Mon petit Marc, traîne encore un peu, règle bien ton pied, calcule ton temps de pose, bichonne ta BM, arrête-toi sur la route pour embrasser les filles, et raconte nous ta vie, pour l’heure elle a une meilleure gueule que la mienne. »

    Marc, c’est ton annif??? et tu nous dis rien!! Joyeux anniversaire « hermano »!

    La photo est comme d’habitude…..SUPERBE!

    Prend ton temps et PROFITE!

  2. mag dit :

    Excellent !!
    J’ai tellement ri à la lecture de tes écrits, que je suis coincée sous mon tabouret (je sais j’aurai dû m’asseoir sur un fauteuil),
    Merci pour cette vague de fraicheur, je suis cliente !!

  3. SHON dit :

    Qué yustificaccion ? (faites pas chier les hispanophones, j’ai appris l’espagnol en boîte pour draguer des italiennes). Je disais qu’il n’y a que toi que ça énerve d’être en retard. En retard où d’ailleurs ? Quand on a pris le temps de japoniser sur une route printanière de la cordillère, on fait pas son curé, on profite ! A moins que tu ne regrettes les enfilages de chiottes et autres casiers vestiaires ( un sale, un propre, un personnel, un maquillage…) pour les esclaves de l’agroalimentaire. Je suis en plein dedans. Bac+14 ( je sais il y a du déchet) et la tendinite du coude droit avant le petit réhausseur qui va bien, la myxomatose dès 19h00, et encore dix minutes plus tard le client qui s’impatiente, poliment tant il est submergé par la compassion mais bien décidé à changer d’archi au premier dérapage, soit dès que le fils de sa soeur aura fini ses études. Il est vrai qu’on a toujours la liberté de se tamponner avec le confort du travailleur et la règlementation européenne: sauf qu’on rigole pas longtemps parce que la pizza prend un euro par jour, que l’hémisphère sud va encore nous marcher sur la gueule et que le futur ex-ministre Laporte n’y changera rien. Seule consolation, à la faveur du bordel climatique, la pluie a cessé avec la rentrée scolaire. Ca n’empêchera pas les parisiens frustrés d’UV de filer au Sahara pour cramer à la Toussaint : « Terres d’aventures » embauche! Mon petit Marc, traîne encore un peu, règle bien ton pied, calcule ton temps de pose, bichonne ta BM, arrête-toi sur la route pour embrasser les filles, et raconte nous ta vie, pour l’heure elle a une meilleure gueule que la mienne. Feliz cumpleanos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *