Aventurier?

Il en est un qui sillonne actuellement la Russie en direction du détroit de Béring avec la perspective de rallier le territoire français à la côte Est des Zétats-Zunis par la terre.

L’expérience vaut la peine d’être suivi. Encourager si vous en avez envie. Sponsoriser si vous le voulez.

Petit cours de géographie … et pour les mises à jour géopolitiques, suivez son blog!

Savez-vous combien de route arrivent jusqu’au détroit de Bering?

Tiens! au passage!! petite révision d’histoire!!! Qui était Bering? Quel siècle?

Comment s’appelle la région qui côtoie ce détroit côté Est?

Connaissez-vous la distance qui sépare Russie des Zétats-Zunis?

Allez, je vais vous aider : Sarah Pallin pouvait voir la Russie de sa fenêtre! (sic!!)

Pour les gens d’Alaska, je rappelle que Sarah Pallin fut votre gouverneur!!

Pas de féminin à ma connaissance pour cette fonction … comme quoi, parfois, on peut s’en féliciter!!

Avez-vous idée de la météo sous ces latitudes?

Une idée de la température moyenne de la mer en plein mois d’août?

Saviez-vous que Philippe Croizon l’a traversé à la nage?

Bon! je digresse!

Tiens! Quitte à digresser : Hubert semble faire une pause!!

Mais revenons à nos moutons!

Francis (appelons-le Francis!) est parti de France avec un canot pneumatique roulé en boule sur son porte-bagage …

Hein? Oui! En plus de ses bagages! Bien sûr!

… une structure métallique empaquetée de même …

Hein? Non! Pas roulée en boule! Sur le porte-bagage!

… et une astucieuse combinaison mécanique développée avec l’Université de Grenoble – l’IUT de Génie Mécanique et Productique –  qui lui permet de brancher l’hélice du bateau directement sur le moteur de la moto. Et avec cette engin amphibie il entend descendre les cours d’eau soviétiques (réponse à la première question : aucune!), longer les côtes du Chukotka (réponse à la deuxième question!), traverser les 80 kilomètres de ce fameux détroit (troisième réponse!), boire une bière à Nome (s’il n’a pas trop été écœuré par l’alcoolisme des russes! lisez le blog!), puis encore longer les côtes zaméraincaines, remonter une rivière (oups!!) et trouver une piste ou une route qui le mènera jusqu’au prochain MacDo!!

Quelle perspective!!

Passez un peu de temps sur ces sites, vous ne le regretterez pas! J’ai passé, pour ma part, beaucoup de temps sur sa carte, particulièrement détaillée.

PS : titulaire également d’un site en anglais un peu plus détaillé.

Ce contenu a été publié dans coup de cœur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *