La route (O3)

Si j’ai bien tout compris l’aspect informatique de ce « carnet de voyage » … vous devez, en cliquant sur l’image ci-dessous, avoir une meilleur définition!

12juin-4480bd.jpg

Ce contenu a été publié dans Argentine, PHOTOS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à La route (O3)

  1. SHONO dit :

    Une double ligne jaune? De peur de se dépasser soi-même?
    On raconte que dans le désert, il arrive que les camions qui se croisent après des heures de route en solitaire, se rentrent dedans. Ca doit arriver, quand ce point de fuite qui se matérialise sur l’horizon grossit et devient peu à peu, point de mire, repère, cible, obsession et…mur. Si on a le bonheur d’y échapper pour être resté du bon côté de la ligne, alors que les véhicules se croisent on est parcuru par un long frisson vertical amplifié par la décompression de l’air. Si, si…, en revanche à vélo ça ne marche pas, pourquoi? je n’en sais rien. Elle est pas belle la vie?
    SHON

  2. Philippe dit :

    Voilà enfin mon nouveau fond d’écran ! du bitume comme ça, on en mangerait !
    ça c’est de la perpective, où je ne m’y connais pas !
    et puis ce ciel balayé par les vents…
    Bonne route amigo et continue de nous faire rêver à distance.

  3. Boris dit :

    Ce blog a des photos extraordinaires !! Bravo, c’est vraiment génial de faire cela et de le partager en plus… merci.

    Boris

  4. viviane dit :

    1964 12 juin
    Mandela est condamné à perpétuité

    Nelson Mandela et sept autres membres de l’African National Congress (ANC) sont condamnés à la prison à vie pour trahison.
    Mandela refusera d’ailleurs d’être libéré en échange de son renoncement à la lutte armée contre l’apartheid.
    Après 27 ans de captivité, il sera libéré par le président sud-africain Frederik De Klerk. Mandela sera élu président de la République sud-africaine en 1994.

    1969 12 juin
    « C’est moche, c’est sale, c’est dans le vent »

    Le Café de la Gare initié par Romain Bouteille et qui voit se côtoyer Coluche, Miou-Miou, Patrick Dewaere et Depardieu ouvre à Paris.
    Son slogan « C’est moche, c’est sale, c’est dans le vent » résume la volonté d’originalité et le pouvoir d’autodérision qui vont alors y œuvrer.
    Situé dans le Passage d’Odessa dans le XIVème, le café-théâtre fait rapidement le plein et connaît un succès fulgurant.

    1990 12 juin
    La Russie s’émancipe de l’URSS

    Sur une proposition de Boris Eltsine, le Congrès adopte la « Déclaration sur la Souveraineté Étatique de la Fédération de Russie ».
    Proclamant ainsi son indépendance vis-à-vis de l’URSS, cette date est désormais la fête de l’indépendance et fête nationale de Russie

  5. bluezoe dit :

    Magnifique ce cliché ! Merci encore de nous faire voyager ce que tu vis… sans les inconvénients… C’est un plaisir que de te suivre 😉 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *