La vie animale!

Il est quand même quelques poncifs qu’il faut faire tomber :

• L’écureuil est une engeance si vous avez un jardin. Passé le crétin émerveillement des premières rencontres par lequel nous passons tous, … demandez à Alain les dégâts du bestiau!! L’écureuil n’a rien à faire en ville!!

• le raton laveur véhicule un nombre de parasites que vous n’imaginez pas. Il est chapardeur et quémandeur. Viky vous amènera les voir sur le Mont-Royal. C’est vrai que c’est attendrissant mais, tout comme l’écureuil, il n’est urbain que par nécessité. Il est bien plus poli et discret à la campagne.

• Le castor perturbe le réseau hydraulique. Il fait des barrages. C’est marrant, mais je ne vous raconte pas la rage du fermier qui voit ses terres inondées incidemment! Mais le castor est sur ses terres, me direz-vous! Somme toute pas plus que les indiens!! Et puis on ne dit plus indiens. Pour être politiquement correct, on parle de natifs.

• Le porc-épic? Pour en avoir martyriser un en 1991 parce que je voulais absolument le prendre en photo, je peux vous dire que le porc-épic est timide. Bon! Eh! Oh! J’étais jeune!! On a tous fait des conneries! Non? Par contre le porc-épic peut faire des dégâts considérables aux pneus … parole de routier!!

• Le skunk (ou moufette) : celui-là, je vous l’ai déjà raconté. Certes c’était en Argentine, mais ici, ils ont les mêmes en magasin!

• L’ours n’est pas, par nature, carnassier. Il est omnivore. S’il vous croque, il lui faudra tout de même un peu de salade et des myrtilles en dessert. Exception faite d’une fortuite rencontre avec un ourson qui sous-entendra la présence dans les parages d’une mère plus agressive encore que juive, et exception faite des modèles de compétition tout blancs (mais sans bande bleu sur les côtés) que vous trouverez dans le Nord, l’ours n’est pas dangereux … aussi longtemps que vous ne vous comportez pas de façon imbécile … ou que vous ne tombiez pas nez-à-nez avec les rares modèles imbéciles qui existent aussi chez l’ours (mais en proportion très nettement moindre que chez l’Homme!). Tout le Monde ira, bien sûr, de sa petite anecdote, mais le dépliant touristique des rangers (qui, eux, ne rigolent jamais et prennent très au sérieux leur mission tout aussi protectrice que pédagogique) des parcs naturels est formel : moyennant quelques précautions, vous ne risquez rien!!

• L’orignal est un danger public sur la route. Là, on ne plaisante pas sur le sujet. Mieux vaut croiser un ours dans la nature qu’un orignal sur la route. (et un ours sur la route? je ne sais pas!! un orignal dans la nature? sans intérêt!! c’est super laid!! même le mâle pourtant généreusement encorné!!). Tout comme le camionneur australien protège son carénage des vaches en liberté dans la bush – et éventuellement des kangourous … mais le kangourou ne fait pas trop de dégâts – le camionneur canadien protège sa machine des orignaux. Et quand on voit les dégâts occupés par la bête, on n’ose pas imaginer ce qu’il resterait du motard!!

• Le cerf est trop timide pour pointer son museau mais laisse la biche et surtout le faon fanfaronner (oups! je n’ai pas pu l’éviter, celle-là!) à proximité des routes. El la biche, très alerte mais beaucoup moins massive que l’orignale (ça n’existe pas je viens de l’inventer : la femelle orignal s’appelle aussi un orignal, mais je trouvais cela plus explicite!)(moins massive mais beaucoup plus gracieuse) peut représenter un danger également.

A noter que ces trois derniers animaux sont répertoriés dans le catalogue des panneaux de signalisation routiers qui doit ressembler à un véritable bestiaire. Il doit falloir avoir certaines qualifications vétérinaires pour rentrer dans la maréchaussée.

On rit!

On rit!

On en rit, mais le nombre grandissant d’orignaux écrasés sur l’Alaskan Highway est sujet à préoccupations gouvernementales. Je vous confirmerai cela en temps voulu.

Je n’y suis pas encore!

 

Ce contenu a été publié dans Canada, coup de cœur, TEXTES. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *