Lac Supérieur

On s’y baignerait volontiers, non?

01-IMG_2948

De Sault Sainte-Marie, évoqué, me rappelait Alain, par Stephen Faulkner (je vous laisse la toune au passage … et si quelqu’un sait comment contacter Stephen Faulkner ou son agent, je lui demanderai humblement l’autorisation), vous prenez la 17 vers l’Ouest.

Le Lac Supérieur impose de débuter par un bon 250 kilomètres Nord, Nord, plein Nord.

Je pars pour Thunder Bay. Je regarde la carte.

A côté!

Un saut de puce!

Un jet de pierre, tout au plus!

Une broutille!

Bon!

Je prends le guidon. Je sors de la ville. Je tombe sur le panneau : Thunder Bay 688 kilomètres.

688 kilomètres?

Ouais!! Ca n’a l’air de rien, mais vous longez le Lac Supérieur, ce que les locaux se plaisent à vous rappeler : le plus grand lac d’eau douce au Monde. Avec mon atavique aversion pour les superlatifs je me la suis faite intérieurement pédante : « Pfiou! Y m’font rire … et le Lac Baïkal? ». Et pis j’me suis fait une petite soirée Wikipédia … et voilà : Lac Baïkal : 31500km² & Lac Supérieur : 82414km². Il rentre plus de deux Lacs Baïkal et demi (ça fait drôle comme unité de mesure, non?) dans le Lac Supérieur. Pis c’est vrai que c’est Le Plus! Au-dessus, ce sont les mers! Et là, c’est de l’eau douce! Donc c’est Le Plus!!

688 kilomètres!!

Paris / Saint-Jean-de-Luz!

Bon d’accord, je travestis un peu : à vol d’oiseau!! … mais quand même!! Imaginez, vous partez de Saint-Jean-de-Luz … Bon j’arrête!

Autre chiffre : presque 4400 kilomètres de rivage!

Bon d’accord, encore : j’inclus les îles!! … mais quand même!!

Revenons à nos moutons!

Je roule. La route est de toute beauté. Ca monte. Ca descend. Ca tourne, quelques lignes droites, ça s’éloigne, se rapproche, quitte puis se rapproche de nouveau du rivage.

Au début vous essayez d’appréhender cette notion d’immensité. Vous regardez au loin avec la prétention que tout Le Plus qu’il soit, vous verrez quand même la rive d’en face. Non!! C’est la mère d’eau douce!

Puis vous vous laissez aller par la route et ses courbes enchanteresses.

D’un coup, un petit vent frais se glisse sous le manteau. Une courbe. On remonte en hauteur. On domine le lac en s’en éloignant … et la température se réchauffe. Là, vous réalisez qu’un lac de cette taille c’est une satanée masse d’eau. Que cette masse donne une inertie thermique plus que raisonnable. Logique comme dirait Tara! Un légère descente. La rive au détour de la prochaine courbe. Une plage. Enfin quelque chose à l’échelle humaine!!

Mais que vois-je?

02-_MG_2716 03-_MG_2722

Ben, c’est ça!! Un glaçon. Pas un iceberg certes! mais merde! on est fin mai! et ceux-là, je vous promets que même début juin, il ne seront toujours pas fondus!!

Pour la petite histoire, j’ai retiré mes chaussures et j’ai trempé le petit doigt. Je confirme, c’est froid!!

Vous vous y baigneriez toujours?

Ce contenu a été publié dans Canada, Ontario, PHOTOS, TEXTES. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Lac Supérieur

  1. Magali dit :

    Marc,
    Wikipédia, est un outil de propagande à la pensée unique, les informations ne sont jamais vérifiées, aucun contrôle n’est exercé, seul un webmestre, qui selon son bon vouloir met à jour les modifications.. Ainsi, n’importe quel visiteur a la possibilité de modifier la page qu’il est en train de lire sans connaissance technique, rendant le contenu médiocre avec des infos irrecevables ponctuées de références consternantes !
    Bref, tout le monde peut écrire n’importe quoi : faux historiens et vrais crétins, collège d’universitaires fermés, pseudo spécialistes, contributeurs incompétents, vandales, hackers, tout cela sous couvert d’un internet participatif et démocratique, d’une communauté libre qui soit disant lutte contre l’élitisme, tout en percevant des dons colossaux.
    Le projet initial a été détourné, il est devenu un échec de savoir et un puits d’inexactitudes très alarmant, une ‘désencyclopédie’ véritable. Son accès devrait être interdit dans les universités et les écoles.

    Comme le dit A. Keen, la démocratisation du Web met à mal trois notions chères : la vérité, la paternité et la valeur.

    Que l’encyclopédie en ligne ne se réduise pas à un Jimmy Wales, dictateur bienveillant

    http://www.larousse.fr/encyclopedie
    http://www.universalis.fr/
    http://encyclopedie.uchicago.edu/

    PS : dois- je vous parler de Google ?? rire//

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *