Moosomin – Motel

Dans la série Motel : juste le temps d’une petite gueulante!

Vous trouverez les arguments de vente les plus fallacieux sur de grands panneaux lumineux en bordure de route.
Promesse de lits propres …
pour les couillons qui chercheraient un Motel aux lits « dégueux »!


Parfois Coluche me manque!!

Parmi ces arguments, il en est un auquel je suis sensible,
ne serait-ce que pour vous alimenter : internet!
Seulement voilà!
J’ai entendu avec intérêt et amusement les récits de vacances de mes petits camarades s’esbaudissant au souvenir de cafés Internet au fin fond du Népal ou de Bolivie et s’amusant des terrasses de bar Balinais projetant force films hollywoodiens aux surfeurs australiens en mal du pays. Un des aspects de la mondialisation? Tout commerçant normalement constitué cherchera le plus qui le différenciera du concurrent. Balinais, Boliviens et Népalais l’ont intégré.
N’allons pas chercher plus loin! C’est international!
Seulement voilà!
Sans vouloir sous-entendre que la province du Saskatchewan n’est peuplée que de cul-terreux, je vous ai déjà dépeins la population du motel bordant la Transcanadienne « One ». Elle n’est pas la même que le touriste balinais, bolivien … etc. A une heure où il est question d’intégrer l’accès Internet dans la Déclaration Universel des Droits de l’Homme, et alors que nos dirigeants se posent beaucoup (trop?) de questions sur la fracture Internet, naïvement je pensais que sous certaines latitudes, c’étaient, là, chose entendue.
Seulement voilà!
Arrivé de nuit …

… je suis tombé sur le patron!!

En fait, ce n’est pas ça!
C’est que j’ai très mal dormi, régulièrement réveillé en sursaut par les sirènes des trains de cette nuit.
Mais là c’est une autre histoire!!

Ce contenu a été publié dans Canada, PHOTOS, TEXTES. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *