Le Costa Rica?

Ce contenu a été publié dans Costa Rica, PHOTOS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Le Costa Rica?

  1. dul dit :

    Moi j’y vois plus les marques d’un ouragan 🙂

    Au brésil un truc qui m’avait sidéré c’est l’absence total d’arbre sur de nombreux kilomètres autour de Boavista regardez une carte, difficile d’imaginer une ville plus au centre de l’Amazone que cette ville.

    Une des conséquences de la transamazona, route fabuleuse s’il en est…

  2. Erik dit :

    Bonjour à vous tous,
    De visite dominicale sur ce site, je rentre dans votre discussion à propos du film la fièvre de l’or, moi je suis au portugal et j’ai longtemps travaillé en guyane Française(OMC) et il faut savoir L’UE n’exportera plus ses stocks de mercure à partir de mars 2011, afin de lutter contre la pollution par ce métal hautement toxique, désison des pays membres dans un avis final. Le mercure et ses composés sont des substances extrêmement toxiques pour l’homme, l’animal et les écosystèmes…
    Et tous mes encouragements au photographe et au beau contenu du webmaster de ce site. Mon équipe et moi, allons de rassembler quelques fonds pour vous soutenir.EL

    http://www.actu-environnement.com/ae/news/Conseil_UE_interdiction_exportation_mercure_5796.php4

  3. Fabieno dit :

    je suis allé voir ce documentaire, nous n’étions que 5 dans la salle (à Paris) et nous sommes tous ressortis avec un mal être coupable et un sentiment d’impuissance! ça fout les jetons de savoir que rien et personne n’empêche tout ça !!on court a la grosse cata envrironnementale.merci en tout cas de cette info sur l’état notre Guyane FRANCAISE. Fab

  4. Mag dit :

    Ces clichés de bois morts, font écho à ce manifique documentaire d’Olivier Weber « La fièvre de l’Or » tourné cette année au Brésil en Guyane Française et au Surinam, où l’on assiste à la déforestation de la forêt amazonienne, poumon de notre planète et à l’empoisonnement des cours d’eau (et de ses habitants) par l’utilisation du mercure nécessaire à l’amalgame de l’Or. Doc d’une objectivité saisissante, pas moralisteur, prises de vues éblouissantes! il ns révèle ttes les conséquences de ce marché aveuglément favorisé par les gds trusts internationaux..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *