Francisco MIRANDA

J’avais été frappé à New-York, quelques années après la catastrophe du 11 septembre, par le gouffre laissé béant par la chute des Twins.
Il dénotait d’un certain handicap dans le maniement des symboles.

Au Vénézuéla, c’est différent. On puise allègrement dans l’histoire!

Bolivar, c’est LE grand homme, la légende. Visitée et revisitée
au gré des décennies et des courants idéologiques,
la version de Chavez n’en étant que le dernier avatar.

Miranda, c’est la première génération,
sur le tard labellisé « Le Précurseur ».
23 ans d’plus qu »El Libertador »!
Aventurier, contrebandier, conspirateur, espion, diplomate,
athlétique cavalier, « incorrigible perturbateur », rebelle discipliné, infatigable voyageur, « dictateur » un temps, …

Il côtoie Washington, Jefferson et Hamilton aux Etats-Unis,
William Pitt à Londres, Gustav II à Stocholm
Frédéric le Grand à Berlin sous un nom d’emprunt, …
Général de brigade sous les ordres de Dumouriez à Valmy.
Le duc d’Orléans, Philippe Egalité, a combattu sous ses ordres.
En Russie, il aurait séduit Catherine II, …

La duchesse d’Abrantès rapporte que Bonaparte
l’ayant croisé dans son salon l’avait j(a)ugé :
« C’est un Don Quichotte, avec cette différence
que celui-ci n’est pas fou ».

« Balancé » aux Espagnols par Bolivar en 1812,
il meurt, dans sa cellule, 4 ans plus tard, à Cadix.

Sur ce mur, je le voyais plutôt héros d’une BD de William VANCE.
Remarquez la boucle d’oreille à la mode de 1793!

Et le premier couillon qui me dit :
« mais ce n’est pas Miranda, c’est Angel Parra!! »
Angel Parra n’est que le bras armé de bombes … de peinture
qui « propagande » à tout va!

Ce contenu a été publié dans PHOTOS, TEXTES, Venezuela. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Francisco MIRANDA

  1. Dul dit :

    Cespedes est considéré comme le Père de la nation Cubaine, il avait libéré ses esclaves, et déclenché une 1ere guerre d’indépendance contre l’espagne. Il s’est fait massacré quand il l’on attrapé

    Marti était poète une autre figure de l’indépendance cubaine, il est mort au combat.

    Toujours à Cuba Antonio Maceo qui a libéré toute l’île en dehors de Santiago, avant la déclaration de la très courte guerre entre l’espagne et les USA.
    Après une bataille navale, les espagnols perdent la guerre et en même temps leur colonie. Les américains entrent dans Santiago, l’indépendance (protectorat serait plus juste) est signé. Par contre Maceo et ses troupes reçoivent une interdiction d’entrée dans la ville. Certains historiens disent que c’est parce que les américains ne voulaient pas de noirs pour la déclaration de l’indépendance. Toujours est-il que ces 3 héros de l’indépendance cubaine ont échoué et ne sont pas considéré comme des généraux putchistes.
    Il y a quand même une sérieuse différence entre un soulèvement populaire et un coup d’état.

    Je ne pense pas que l’on puisse dire que San Martin et Belgrano aient réussit, même si militairement ils ont réussit, l’un finira en exil avec sa fille à Boulogne sur mer et l’autre est mort de faim et de tuberculose… Grand succès pour les deux faut bien le dire et la société qu’ils espéraient monter. Relire certains textes de Belgrano sur la propriété de la terre pour comprendre à quel point ils sont toujours d’actualité.

  2. marc dit :

    Developpez, les gars! Developpez!!

  3. Dul dit :

    pour ne prendre que Cespedes et Marti ils ont raté leur coup….

  4. Patrick dit :

    Seule la victoire est belle, ils auraient raté leur coup on les appellerait des généraux putschistes aujourd’hui.
    C’est une des leçons de l’Histoire.

  5. Dul dit :

    Miranda, Sucre, Bolivar, San Martin, Belgrano, o’Higgins, Artigas, Juarez, Cespedes, Marti, Cienfueguos, Maceo.

    Des hommes qui ont libéré un continent, en tout cas qui lui ont donné sont indépendance. Et pourtant combien parmi eux sont morts dans une misères crasses, assassinés ou en exils…

  6. Marjorie dit :

    Merci pour ce petit cours d’histoire bien enrichissant.
    Sublime peinture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *