Buenaventura : défilé des associations

Buenaventura n’est pas l’image de ce que l’on pourrait se faire
du principal port de Colombie, du port le plus proche
du canal de Panama sur la côte Pacifique.
Buenaventura est ancrée dans l’embouchure d’un large fleuve.
On n’y voit pas directement la mer.
On est entouré de jungle.
Sur cette mince langue de terre qui borde le Pacifique
tout du long de la Cordillère Occidentale.
Population noire.
Architecture d’un colonial industriel et efficace
bouffée par les mousses et les lianes.
Sentiment moite.
Climat transpirant.
Ambiance de traffic.
Route distribuant le pays encombré de remorques et de pollution.
Chaque « promène-couillon » du port a, à sa proue,
deux moteurs de 2OO chevaux.
Point n’est besoin de 4OO chevaux …
pour baguenauder entre alluvions et mangrove.
Vérification faite, les douanes ont des barges propulsées
par 600 chevaux!!

Je décide de partir, d’aller voir plus loin.
Demain!
Et je me réveille au son des tambours et trompettes
du défilé des associations

Ce contenu a été publié dans Colombie, PHOTOS, TEXTES. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Buenaventura : défilé des associations

  1. Sylviane dit :

    Deux grands classiques de la musique latino qui rendent hommage a la race noire.

    A voir et a ecouter :

    Ismael Rivera – Las caras lindas de mi gente negra
    http://fr.youtube.com/watch?v=xe8SwzwlHcE

    Joe Arroyo – No le pegue a la negra
    http://fr.youtube.com/watch?v=dWvNtNOhGjM

  2. gibaud dit :

    je vous prépare une surprise pour le 15!

  3. Patrick dit :

    rhooooo, mais c’est Piedad Cordoba sur la dernière photo !
    C’est bien ce que je pensais, je préfère nettement la première 😉

  4. guillaume dit :

    tu vas pas me dire que tu n’es pas resté un peu plus après les jolies photos des jolies colombiennes que tu nous montres 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *